Le Bistrot

Bistrot La Riboule

Cuisine de terroir ‘comme à la maison’

 

Bistrot dans une maison de village située sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle (GR65) et proche du GR7, aux confins de la Haute-Loire, de la Loire et de l'Ardèche.

Chaque semaine et chaque week-end, nous proposons un menu unique (pas de carte) pour garantir le respect et la qualité des produits proposés.

Bistrot La Riboule

Cuisine de terroir ‘comme à la maison’

 

Bistrot dans une maison de village située sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle (GR65) et proche du GR7, aux confins de la Haute-Loire, de la Loire et de l'Ardèche. 

Chaque semaine et chaque week-end, nous proposons un menu unique (pas de carte) pour garantir le respect et la qualité des produits proposés.

La cuisine ici est proche de celle d'une table d'hôtes puisque « comme à la maison » avec de grandes tables où l'on se sert à la bonne franquette, dans une ambiance conviviale, voire familiale.

Les hôtes y dégustent une cuisine de terroir aux saveurs aussi bien auvergnates que méditerranéennes, réalisée à partir de produits frais, locaux et de saisons.

 

Spécialités : Charcuterie de Haute-Loire - Blanquette de veau aux champignons - Pot au feu - Tête de veau et sa ravigote - Gratin de pommes de terre aux cèpes - Terrines - Bœuf à la Camarguaise – Lentilles vertes du Puy – Volailles fermières - Travers de porc confits…

 

Services : 

Bar-Restaurant, casse-croûte, documentation touristique, jeux de société, bibliothèque. Animaux acceptés.

Groupes à partir de 12 personnes, possibilité de privatisation du restaurant : Idéal pour les fêtes de famille, anniversaires, réunions d'association... Nous consulter.

 

Tarifs (boissons non comprises) : 

Midi en semaine : Plat du jour, pommes de terre sautées, légumes du jour, dessert du jour à 15 €

Supplément fromage : 3 €

Réservation fortement recommandée

 

Samedi et dimanche midi, formule « spécialité » à partir de 20 € 

Hors d’œuvre, spécialité du jour & accompagnement, dessert du jour

Supplément fromage : 3 €

Uniquement sur réservation

Parmi les spécialités : Charcuterie de Haute Loire, Blanquette de veau aux champignons, Pot au feu, Tête de veau et sa ravigotte, Gatin de pommes de terre aux cèpes, Terrines, Bœuf à la camarguaise, Lentilles vertes du Puy, Travers de porc confits, Volailles fermières bio en cocotte

 

Formule "pèlerin" : 13 €

 

Menu enfant, jusqu’à 12 ans : Menu identique au menu adultes, en quantités adaptées, pour participer à l’éveil des papilles des petits gourmands – 11 €

 

Moyens de paiement : Chèques, espèces. Pas de CB.

 

Ouverture :

De mars à novembre, du jeudi au dimanche midi.

Accessible aux personnes à mobilité réduite avec aide.

Notre "Petit coin" ne peut malheureusement pas être mis en conformité (dérogation consultable sur place).

 

Equipement : Terrasse, parking à proximité, abris pour vélos / motos, un coin pour se sécher pour les gens de passages trempés par la pluie/neige, accès internet.

 

Contacts : 

04.71.75.38.49

www.bistrot-lariboule.com

facebook : Bistrot la Riboule

 

Adresse : 24 chemin de Genève, Lieu-dit Les Sétoux, 43220 Riotord

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Histoire de La Riboule

La Riboule, Quelle histoire !

 

 

Le 1er janvier 1960, Marcelle et Jean Peyrard s’installent au village des Sétoux sur la commune de Riotord. En plus de l’activité agricole, ils ouvrent un petit bistrot et un débit de tabac. La salle de café se situe alors à l’arrière de la cuisine familiale et compte seulement une vingtaine de places autour du poêle à bois. En passant inévitablement par la cuisine, ce bistrot devient très vite un lieu de rencontres, d’échanges et de convivialité.

Pas d’enseigne mais, qui ne connait pas « chez La Marcelle » ! On y vient pour acheter un paquet de tabac, boire un petit coup de blanc après la messe du dimanche matin, faire une partie de coinche l’après-midi et profitez de l’accueil de Marcelle et Jean. D’ailleurs, ces derniers n’hésitent pas à vous inviter à s’asseoir à leur table à la cuisine.

On s’y retrouve aussi pour le concours de belote de l’école, pour le bal de la vogue du 20 mai, pour une réunion d’affaires entre villageois, pour une fête de famille… Le petit bistrot devient rapidement le petit restaurant où l’on déguste l’omelette au lard, les pommes de terre au four, le rôti de veau et les fromages blancs. Tous ces petits plats sont préparés avec passion par « la Marcelle », avec les produits de la ferme. Marcelle et Jean sont toujours disponibles, à l’écoute de chacun. Surtout, il y a toujours une place à table pour le dernier arrivé.

En 1976, la clientèle devient de plus en plus nombreuse, non plus locale mais régionale. Ardéchois, Stéphanois, Lyonnais, qu’ils soient marcheurs, ramasseurs de champignons où simples touristes, tous se côtoient dans ce petit coin de paradis. Marcelle et Jean agrandissent les lieux en transformant l’ancien atelier de menuiserie attenant à la cuisine en une salle de 50 couverts tel qu’on la connaît aujourd’hui.

Dans les années 2000, Les Sétoux deviennent une étape incontournable pour les pèlerins de St Jacques de Compostelle empruntant le GR65 pour se rendre au Puy en Velay. Ils trouvent dans ce village d’une cinquantaine d’âme, le gîte au gîte d’étape communal et le couvert chez La Marcelle. Elle ne parle que le français mais qu’importe, que le pèlerin soit suisse, allemand, autrichien où autre, Marcelle sait le comprendre et subvenir à ses besoins.

En 2006, attirés par cette ambiance hors du commun, Chantal - la fille de Marcelle et Jean - et son mari René reviennent au pays pour reprendre le gîte communal qui s’appellera désormais « Le Combalou ».

Ils reprennent aussi l’auberge familiale. « Chez La Marcelle » devient « La Riboule ». L’esprit de la maison reste le même. 

Le nom de cette enseigne signifie la fête que les paysans faisaient à la fin des travaux collectifs des champs, la fenaison, les moissons... C’était un moment de convivialité où l’on faisait la fête ensemble autour d’un bon repas parfois bien arrosé. C’est dans cet esprit que Chantal et René ont continué l’activité du restaurant. Ils ont organisé des sorties raquettes, des randonnées, des soirées chansons, après-midi dansantes etc…. Au fils des saisons, La Riboule est devenue un lieu privilégié pour les pèlerins, les marcheurs, les motards, les cyclistes, les ramasseurs de champignons et autres amoureux de la nature.

En 2020, l’aventure continue. De nouveaux repreneurs s’installent et tentent coûte que coûte de faire perdurer cet esprit d’un restaurant « comme à la maison » !